Languedoc
Roussillon



Mende Nous arrêtons à Mende pour le lunch: Mende est une ville médiévale.  Elle possède plusieurs attraits historiques dont une basilique très imposante avec deux clochers différents, celui de l'évêque (le grand) et celui des chanoines. 
Pont Notre-Dame
Quant au Pont Notre-Dame, autrefois appelé Pont de Mende, on sait qu'il existait en 1229 et il date probablement de la fin du X11e siècle.  Il enjambe le Lot. 
Rue de La Jarretière
Nous n'avons pas manqué de marcher dans la rue de la Jarretière.  C'est la rue la plus étroite de Mende, avec 1m 74 de large à  l'entrée! Ce qui lui a valu son nom de «jarretière » avec sa forme longue et étroite.

Comme nous en avons pris l'habitude, nous arrêtons vers 16h00 afin d'y trouver un gîte pour la nuit.  Cette fois, c'est à Nîmes que nous logerons, plus précisément au Mas de Galoffre.  C'est un endroit charmant où plusieurs joueurs de tennis y vont pour s'entraîner sur les fameux terrains de terre battue.  L'aubergiste, un pro de tennis, nous a évidemment parlé des célébrités qui ont passé chez lui et d'une championne québécoise qui doit y venir en septembre.  Mais, il nous a aussi conseillé sur des endroits à visiter dans la région. 
Une fois installés, nous nous rendons à Nîmes, ville romaine et médiévale.  Cette Les arênes d'Arles promenade dans la ville, nous permet de découvrir les Arênes .  Cet amphithéâtre ressemble beaucoup à son frère arlésien. 
*C'est une photo de l'arêne d'Arles.  À Nimes, je n'avais pas ma caméra.
Il a été construit à la même époque, soit à la fin du 1er siècle, début du 2e siècle.  Ses dimensions sont semblables:  133 m sur 101 m.  Il peut accueillir 24 000 spectateurs.  C'est le mieux conservé de tous les amphithéâtres retrouvés en Gaule.
Nous ne pouvions pas manqué la «Maison Carrée».  Érigée au centre de la place, elle devait avoir fière allure aux abord du forum... avec son portique aux belles colonnes sculptées.  Ce temple romain fut édifié sous le règne d'Auguste (fin du 1er siècle avant J.C.,) sur le plan du temple d'Apollon à Rome.  Nous terminerons notre périple dans cette cité, au Carpe Diem en dégustant la fameuse «brandade de morue» bien arrosée d'un vin du Languedoc.
Le lendemain, partis très tôt, nous nous rendons visiter le Le Pont du Gard fameux «Pont du Gard».  C'est un ouvrage grandiose construit dans l'antiquité (1er siècle).  Quelques chiffres: 49 m au-dessus des eaux du Gardon; étage inférieur: 6 arches, 142 m de longueur, 6 m de largeur, 22 m de hauteur; étage moyen:  11 arches, 242 m de longueur, 4 m de largeur, 20 m de hauteur; étage supérieur: 35 arches, 275 m de longueur, 3 m de largeur, 7 m de hauteur.  Nous avons osé le traverser...  Impressionnant!
Et nous voilà en Provence pour quelques jours.  Je vous en parle dans la section suivante.
Après avoir visité la Provence, la Côte d'Azur et Monaco, nous nous dirigeons vers le Midi-Pyrénées en retraversant le Languedoc-Roussillon.
Nous n'arrêterons pas à Montpellier, nous n'y ferons que passer: impossible d'y trouver une place pour stationner. 
Carcassonne Nous nous rendons plutôt à Carcassonne, il me fallait absolument visiter cette cité médiévale.  J'avais, quelques semaines auparavant, assisté à une conférence sur l'épopée cathare. Leur histoire m'avait émue et,Carcassonne, le château avec Albi, Toulouse (voir: Midi-Pyrénées) et Béziers je savais y retrouver des vestiges de cette époque. En visitant le château ou la Cité, nous remontons dans le temps.  L'histoire est tragique, la ville est sublime.

 

Pour plus de renseignements sur le  Languedoc-Roussillon,  je vous invite à visiter ces autres sites:
Sols et paysages du Languedoc-Roussillon
La ville de Montpellier
L'annuaire de recherche du Languedoc-Roussillon
Les A.O.C. du Languedoc
Généalogie, géographie et histoire de la région
Un grand pays, de grands moments