« Comme tu as le sens de l'émerveillement ! »
Me disait une de mes sœurs, tout récemment.
Est-ce là mon état d'âme ou un simple compliment ?
Je vais analyser mes réactions, face aux événements
Et je saurai à quoi m'en tenir le cas échéant..

Ce matin, dans le parterre, me promenant silencieusement,
Je me suis surprise à m'extasier longuement,
Car, sur chaque brin d'herbe, comme par enchantement,
La rosée matinale semblait avoir déposé des diamants.

« Dans la rosée des petites choses,
Le cœur trouve son matin et se rafraîchit. »
Khabill Gibram


Hier, un couple ami est venu nous chercher.
Leur beau domaine, nous avons exploré.
Nous avons causé, rigolé et festoyé.
Ah ! Quel bienfait que l'amitié !
Un cadeau du ciel vraiment apprécié !

En vacances, voulant prévenir ma sœur de mon arrivée,
Au terminus Voyageur, le téléphone public ne voulait pas fonctionner.
Un jeune homme, s'en rendant compte, a déposé 25 cents à celui d'à côté.
Se reprenant même une seconde fois, enfin cela a fonctionné.
Voulant le rembourser, il n'a pas voulu accepter.
« Priez pour ma mère ! » a-t-il ajouté.
Aussi, dites ce que vous voudrez :
Notre jeunesse a du cœur et sait parfois nous étonner.

À mon coin natal, au centre de soins et santé,
Où demeure une de mes sœurs presque ankylosée,
Les mots me manquent pour louer et remercier
Le personnel, si attentif, si dévoué pour les patients qui leur sont confiés.
Toutes les semaines, un pique-nique est organisé :
On chante, on rit, on s'oxygène et on m'a même invitée.

« Heureux qui pense au pauvre, au faible,
aux jours de malheur, il ne sera pas oublié ! »


En réfléchissant, je viens de constater
Que ce don, chez-moi est inné.
Cela veut dire qu'avec seize lustres et plus,
Je suis encore bien vivante, car « le jour où de s'émerveiller, on ne sait plus,
Nous sommes presque morts », a écrit un auteur bien inspiré.

Soeur Marie-Anna Gauthier





Conception graphique: Bibiane Grenier
À partir d'une photo de Nicole Doucet
Tous droits réservés