À la mémoire de notre chère soeur Rose-Aimée
(1922-2009)


 

Chers parents, chers amis,

Je pense que la bonté, la tendresse, le dévouement, le sens de l'accueil résument bien la vie de cette personne si attachante, de cette chère maman, cette soeur, cette amie, dont nous pleurons la perte aujourd'hui. "

Rose-Aimée" quels beaux prénoms qui la caractérisaient si bien. Elle a été aimée jusqu'à la vénération par tous ceux et celles qui l'ont cotoyée. Elle a été aimé parce qu'elle a beaucoup aimé. On ne la quittait jamais sans se sentir meilleur et réconforté. Son accueil  chaleureux, son sourire, sa discrétion nous faisaient dire qu'elle était le plus gros maillon dans la chaîne d'amitié qui solidifiait notre affection entre parents et amis.

Merci, ma chère Rose-Aimée pour ce bel héritage que tu nous as laissé: celui d'aimer sans condition.

Au ciel, où, sans doute, tu as déjà reçu ta récompense, ne nous oublie pas et intercède pour nous, afin que marchant sur tes traces , nous ayons le bonheur de se réunir avec toi, que nous avons tant aimée.

Au revoir, ma chère Rose et respire enfin l'air des sommets.

Ta famille qui t'aime


Retour au sommaire


Le Grenier de Bibiane