À la mémoire de notre sainte fondatrice,

Mère Marie-Léonie Paradis


 
Le 11 septembre 2009, il y aura 25 ans déjà que notre chère fondatrice était béatifiée par notre bon pape Jean-Paul II au Parc Jarry à Montréal.
Dans un style un peu imagé, je vous livre les impressions de ce jour.


Pour l'amour du ciel
Ont-elles perdu la tête
Habillées comme des pélerins
À quatre heures du matin ?

Et, de plus, se dirigeant
Vers la salle à manger
Y avalant un copieux déjeuner.
Il y a vraiment du mystère là-dedans.

Pourtant, elles ont l'air normales
Affichant un beau sourire de Jour de l'An ;
Quelques unes portent une petite malle
C'est pour y loger le repas suivant.

Enfin, je me réveille :
C'est le jour tant attendu
De la béatification de notre Mère
Où, chacune est bienvenue.

Et, telle une armée
On s'entasse dans les autobus
Où, bien sûr, encore on lutte
Contre un sommeil bien écourté.

Et, on médite dans son coeur
Sur ce grand événement
Qui, dans quelques heures
Aura enfin son dévoilement.

Et nous voilà arrivées sur le grand terrain
Où aura lieu le déployement.
Un temps frisquet et nous menace la pluie;
On nous recouvre de plastique, un éclair de génie !

Dans un tonnerre d'applaudissement,
Nous arrive le grand pontife
Jean-Paul II que nous aimons tant
Nous certifiant que bienheureuse est notre fondatrice.

Quelle joie immense envahit notre coeur
Béatifiée, notre Mère, elle ne l'a pas volée
La pluie, la fatigue, tout est oublié !
Aucune parole ne peut traduire notre bonheur.

Le retour semble un peu plus compliqué
Quelques unes se sont égarées
N'ayant pas identifié le numéro de transport.
Mais toutes ont fini par arriver à bon port.

Gloire à Jésus, Marie, Joseph !
Gloire à toi, Mère Léonie !

Ta belle statue érigée en face de notre Maison-Mère
semble embrasser la ville, qui t'a si bien accueillie, un jour ,
et lui assurer par ton intercession, grâce et bénédictions.
Quant à ton oratoire, où défilent tant de tes amis,
il est aussi source de réconfort et d'espérance pour tant de démunis.

Mère Léonie, femme au grand coeur,
Répondez à nos attentes.
Merci !



Texte de Sr Marie-Anna Gauthier PSSF
4 mai 2009


 

Retour au
Sommaire des textes

Retour à
Le Grenier de Bibiane