Ou
Sur les pas de saint François


Comme  le chantre de la création, le séraphique saint François,
J’ose, à mon tour, chanter un hymne à la joie.
En cette fin de mai, alors que la vie explose de tout côté,
Se taire serait pour qui contemple, presque péché.

Par ma fenêtre largement ouverte,
Pénètre le parfum délicieux des lilas
Et je ne peux m’empêcher de penser « Dieu est là  »,
En contemplant, ravie, si belles découvertes !

Les arbres, hier, encore tout rabougris,
Arborent avec fierté leurs feuilles verdoyantes
Et, là-haut, perchés sur les branches,
Nos petits frères ailés reviennent y faire leur nid.

Grâce à notre sœur transparente la pluie,
Le gazon a tôt fait de reverdir
Et notre frère soleil, se mettant de la partie,
Ne manque pas, par ses chauds rayons, de nous éblouir !

De jolies fleurettes émaillent nos parterres;
Tout nous invite à louer le Seigneur de l’univers !
Que nos yeux, fascinés par tant de beautés,
Ne doutent jamais de lui, la prodigalité .

Oui, toute la nature danse de joie.
Et comme s’écriait saint François :
« Que ta marche soit un chant,
Que tout en toi célèbre la joie du Seigneur  » !   »

Soeur Marie-Anna Gauthier






Conception graphique: Bibiane Grenier
Tous droits réservés