Ah ! ces vilaines épidémies ...
Sr Marie-Anna Gauthier PSSF

  Ah ! ces vilaines épidémies...

 

À peine quelques semaines sont passées
depuis qu'avec émotion et gaieté
nous chantions dans l'euphorie
ce chant si beau « Ô sainte nuit, ô douce nuit ».

Il fallait qu'une mauvaise épidémie
pénètre sournoisement dans notre couvent
comme partout ailleurs évidemment
pour assombrir notre joie et nous causer bien des soucis.

Quelques unes ont la « gastro ».
Clairez le chemin c'est énervant
on court de la toilette au lavabo
j'vous assure que c'est pas de tout repos.

Chut ! Jeunes et vieilles, on vous met aux couches.
Pas possible, outch ! on ne peut rajeunir à ce point
C'est que c'est plus prudent et pas pour longtemps.

On tousse, on s'mouche, on se fait baillonner
pour que ne pas que les autres soient contaminées.
La consigne est sévère
pas de visite aux infirmeries
à défaut d'aller prendre l'air
appréciez un peu plus votre lit.

C'est un peu ennuyeux, mais il ne faut pas s'alarmer
les infirmières sont si bonnes, si dévouées.
Par leurs soins, nous nous remettrons vite sur pied.

Et alors, d'un petit air triomphant
nous chanterons allègrement:
Victoire ! Alleluia !
Et, à peine de cette épidémie, on se souviendra.
 


 

 

Retour au
Sommaire des textes

 

Retour à
Le Grenier de Bibiane
 



Création graphique: Bibiane Grenier
(à partir d'une photo prise sur le Net)