Je suis un peu forcée à l'inaction
Suite à une petite opération
M'ennuyer ? Je n'en ai pas le temps.
J'écoute de la belle musique,
Je prie, je lis et médite
Faisant de ma vie le bilan.
Et sans prétention, je m'approprie
Ces vers retrouvés sur un papier jauni,
Que je vous livre... en toute modestie.

Déjà 82 ans sur ma tête ont passé
Et je ne me sens au coeur rien de glacé.
Le Seigneur, compatissant à mon impatience
D'aimer et de prier,  m'a donné la puissance.
Ce don maintient en moi encore assez d'ardeur
Et mes roses de l'hiver exalent encore leur odeur.






Création graphique: Bibiane Grenier
Tous droits réservés © 2003-2004