Clintonie boréale 

Note
Marie-Victorin, dans la Flore laurentienne, raconte que les chasseurs de la région du Témiscamingue étaient convaincus que l'odeur du rhizome attirait les ours à une grande distance. Ils avaient donc l'habitude d'en frotter leurs pièges.
Bois humides
Mars - Juin